Les Technosables® de la station d’épuration d’Epernay-Mardeuil : une première en France !

La station d'épuration d’Epernay-Mardeuil a été une des premières en Europe à utiliser la technologie innovante de traitement des boues appelée Oxydation par Voie Humide (OVH).

Technosables

Elle est, aujourd’hui, la première en France à obtenir l’autorisation d’utiliser les Technosables® issus de cette oxydation.

Les Technosables®, qu’est-ce que c’est ?

Une partie des eaux usées collectées par le système d’assainissement de la CCEPC est acheminée vers la station d’épuration d’Epernay-Mardeuil, puis dirigée dans un ouvrage assurant les fonctions de dessablage et déshuilage : on appelle cela le prétraitement.
Les eaux ainsi prétraitées sont envoyées vers des bassins permettant une aération prolongée : c’est le traitement biologique. La séparation entre les boues et l’eau épurée se fait ensuite par décantation. L’eau épurée ainsi clarifiée est rejetée par la suite dans la Marne. Les boues, elles, rejoignent une filière de traitement. La spécificité de la station d’épuration d’Epernay-Mardeuil est le traitement de ces boues par Oxydation par Voie Humide. Ce procédé consiste à chauffer les boues à une température d’environ 250 °C et sous une pression d’environ 50 bars, en présence d’oxygène. On obtient alors un résidu solide minéral inerte et valorisable : les Technosables®.

La station d’épuration d’Epernay-Mardeuil produit, depuis 2006, environ 700 tonnes par an de Technosables®. Soucieuse de pouvoir les réutiliser, la CCEPC a recherché des filières de valorisation. De nombreuses étapes se sont succédé pendant 8 ans afin d’étudier deux types de débouchés : les travaux publics et la céramique. En 2010, une autorisation d’utilisation expérimentale des Technosables®, durant 3 ans, sur un chantier pilote de travaux publics a été délivrée à la CCEPC. Et, en 2009, des essais d’introduction de Technosables® en mélange pour la production de faïence ont également été réalisés. L’intégration de Technosables® dans la fabrication de carreaux de carrelage permet une économie de matières premières de l’ordre de 7 % et un abaissement de la température de cuisson.

Aujourd’hui, l’Etat a donné son aval. Pour la première fois en France, la réutilisation des Technosables® issus de la technologie Oxydation par Voie Humide est autorisée. Ce matériau peut désormais être utilisé comme remblai de tranchées dans les chantiers d’assainissement de la CCEPC ou incorporé aux matières premières pour la fabrication de carreaux de céramique.