Réduire ses déchets à la maison

sur le marché

Les achats :

  • J’utilise un cabas ou un panier pour faire mes courses.
  • Je garde toujours un petit cabas dans le coffre de ma voiture ou dans mon sac pour les achats de dernière minute.
  • Je refuse le sac plastique donné par mon commerçant si je n’en n’ai pas l’utilité.
  • Je n’emballe pas les fruits et légumes vendus à la pièce et dont je ne consomme ni la peau ni l’écorce (avocats, melons, ananas,…).
  • Je préfère les produits en vrac ou à la coupe  (fromages, charcuterie, légumes secs, céréales, lessive, clous, vis…)  ainsi j’achète  exactement ce dont j’ai besoin et je paye souvent moins cher.
  • J’opte pour les grands conditionnements si je suis certain de les consommer rapidement ou de pouvoir les conserver (ex : format familial au lieu du format individuel).
  • Lorsque j’ai le choix, j’opte pour des appareils qui se chargent sur secteur avec une batterie. S’ils fonctionnent avec des piles, je m’équipe de piles rechargeables.
  • Je fais plaisir différemment : 
    ​- j’offre des cadeaux dématérialisés : bon d’achat, place de spectacle, abonnement, massage, cours de cuisine...
    - je suis la tendance vintage avec des objets anciens, rares, de collection (vêtements, livres, disques,…)
    - je réalise des paquets-cadeaux personnalisés.
  • D’autres astuces pour des festivités sans déchet dans la rubrique "Réduire ses déchets lors de ses loisirs".

L'eau

  • Avec l’eau du robinet, je consomme local et durable tout au long de l’année.
  • Je privilégie les carafes en verre et les gourdes en inox.
  • Pour une eau sans goût et sans odeur, je laisse décanter l’eau du robinet dans une carafe 1h au réfrigérateur avant de la boire.

Les publicités

  • J’indique que je ne souhaite pas recevoir de publicité en collant un « Stop Pub » sur la boîte à lettres de mon domicile. 

Avec cet autocollant je reçois toujours le journal de ma commune. Des "Stop Pub" sont disponibles gratuitement à l'hôtel de communauté.

​L'hygiène et l'entretien

  • Pour l’hygiène de la maison et de toute la famille, je remplace mes lingettes jetables par des serpillères, chiffons, éponges, carrés démaquillants lavables et réutilisables.
  • Je respecte les doses prescrites pour les produits d’entretien.
  • Autant que possible je choisis des produits éco-labellisés. 
  • Avec du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, quelques gouttes d’huiles essentielles et du savon de Marseille je fabrique mes produits ménagers naturels pour toute la maison.
  • Je choisis des produits rechargeables.

Les aliments

  • Je fais une liste de course sur du papier brouillon.
  • Je planifie mes repas de la semaine.
  • Je veille aux dates limites de consommation.
  • J’achète uniquement les quantités que je suis certain de consommer.
  • Je conserve bien mes aliments (rangement du frigo, règle du 1er entré/1er sorti, et je congèle les produits que je ne pourrais pas consommer avant leur date de péremption).
  • Je cuisine des quantités adaptées à l’appétit et au nombre de convives (100 g de pâtes par personne, ½ verre pour le riz, 3 cuillères à soupe pour les lentilles…).
  • J’accommode les restes.

La récup'

  • En direct ou sur internet, j’achète d’occasion, et  je donne et je vends, ce qui est en bon état et ne me sert plus.
  • Je loue ou j’emprunte les équipements dont je me sers peu (outillage, électroménager).
  • Je participe à des journées thématiques de troc/don/revente d’affaires personnelles d’occasion (troc de fringues, brocante d’intérieur, échanges de livres, bourse aux affaires scolaires,…).
  • Je succombe au « Do It Yourself » : customisation, relooking, avec un peu de créativité et quelques accessoires mes vêtements et objets démodés sont de nouveau d’actualité.
  • J’apprends à réparer ou je fais réparer les objets cassés grâce aux acteurs du réemploi et de la réparation présents sur le territoire.