Le Mont Bernon

L’Agglomération comptera prochainement un 4e jardin de vignes. Après ceux de Chouilly, Cramant et Cumières, l’Agglo aménage cette année le site du Mont Bernon à Epernay.

3,3 hectares seront aménagés dans le cadre de ce projet de mise en valeur.

Le Mont Bernon a une situation géographique remarquable qui lui permet, depuis son sommet, d’offrir une vue panoramique à 360° sur le territoire viticole. Depuis ses lisières, l’avenue de Champagne et les coteaux historiques inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015 sont visibles en contre-bas. 

Le projet d’aménagement

Des sablières, des vergers et des jardins étaient autrefois présents sur le Mont Bernon. Au fil des années, le paysage s’est refermé. Le sommet, planté de pins, s’est densifié et un boisement spontané masque aujourd’hui l’horizon. Le projet d’aménagement consiste à retrouver des vues depuis le sommet vers les sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que vers les 4 points cardinaux. Des points de vue seront donc créés vers les coteaux ouest d’Epernay, vers la butte Jogasse et le village de Cuis (hauts lieux de l’histoire celtique locale) et vers la plaine de Champagne. Des bancs, des tables de pique-nique et un espace ludique en bois permettront aux visiteurs de venir profiter d’un moment de calme et de détente dans ce lieu.

La végétation et les cheminements

Les pins parasol plantés au siècle dernier par la famille Moët seront préservés de même que les frênes, chênes et érables qui composent les flancs du mont. La clairière centrale en haut du mont sera étendue. Des zones de prairies seront également recréées pour diversifier les milieux naturels. Les sentes et chemins existants seront maintenus et confortés. L’accès au site sera quant à lui facilité et du stationnement sera matérialisé.

Des panneaux pour comprendre

Afin de pouvoir découvrir davantage le Mont Bernon, des panneaux d’interprétation seront réalisés sur les thèmes de la faune, de la flore, de la géologie (le Mont Bernon a servi à caractériser l’âge géologique du Sparnacien), des celtes (en lien avec le futur Musée d’Epernay), et du paysage des coteaux historiques.

Zoom : 

Travaux :

Les travaux de mise en valeur débuteront en juillet et se poursuivront jusqu’à la fin d’année 2017. Leur coût, supporté à 80% par la Communauté d’Agglomération et à 20 % par la Ville d’Epernay, s’élève à 226 000 euros HT. La Ville d’Epernay assurera l’entretien.